Et pendant ce temps…

Et pendant ce temps…
Le Pinocchio tombe de sommeil devant la bleu qui l’entoure. Les yeux dans le vague, son regard s’arrête soudain sur un glaive d’une impressionnante hauteur. Ses grand yeux ronds tournés vers le ciel, il voit briller l’Archange.
« À me toiser insolemment, nombreux ont été foudroyés. Mais toi, la candeur de ta couleur se mêle aux eaux que je veille ; c’est pourquoi je te laisse dormir sur mes rivages. »
Et ainsi naît l’amour au Mont.

Le Ménestrel Nomade - L'amour au Mont

Photo en haute définition
L’album du Ménestrel Nomade
Le Ménestrel Nomade sur Facebook
Le Ménestrel Nomade sur Instagram

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s